Long week end ou petit séjour à Budapest (Hongrie)

Long week end ou petit séjour à Budapest (Hongrie)

J’avoue que si on ne me l’avait pas proposé, je n’y serais peut-être jamais aller… Budapest, où ça , quoi donc ? Connais pas… Mais siiii en Hongrie le pays de l’est, après l’Autriche…. Bon, au départ, je ne suis pas vraiment attirée par ces pays là. Il fait froid non dans l’Est… C’est un peu comme le Nooooord, quand on passe la Capitale en France en plus enneigé, non ?

Et ben pas du tout, y a pleins de trucs à voir, c’est un bon dépaysement et pour se ressourcer, c’est le must, entre les bains chauds et les promenades…Que du bonheur !!

Il faut savoir, que Budapest était auparavant 2 villes séparées par le Danube. D’un côté Buda (qu’il faut prononcer « Bouda ») qui est vallonnée de collines où est situé le palais royal, les bains Gellert et  la statue de la liberté (sur le Mont Gérard), qui a été renommée par les Hongrois : le décapsuleur… Je conseille de faire cette partie en bus pour les moins courageux car ça vaut vraiment le détour. Puis, de l’autre côté Pest (prononcé « Pecht ») où est situé le centre ville avec les Halles, la place des héros, les bains Szechenyi….

J’ai été surprise par le nombre de chiens se promenant au côté de leur maitre, dans la capitale. Il faut dire que la ville à tout prévu pour les y accueillir, nombreux parcs et distributeurs de sacs…. et comme par enchantement, la ville est propre !!

La ville est encore marquée par les destructions de la 2nde guerre mondiale avec de vastes parkings organisés là où les maisons se sont effondrées sous les bombes et les bâtiments abandonnés parfois au milieu d’immeubles ultra moderne. D’autres, qui ont eu la chance de résister, sont magnifiquement restaurés.

Les visites à faire absolument à Budapest:

  • Les bains Szechenyi (ou Gellert)
  • Le parc du palais royal puis remonter vers le bastion des pêcheurs
  • Le parlement
  • Le centre ville et les Halles
  • La pâtisserie Gerbeaud
  • La grande patinoire extérieure (quand elle sera rénovée : prévue fin 2011)

Récit de notre week-end à Budapest :

Arrivés à Budapest le vendredi soir, nous nous sommes installés à notre hôtel Zara continental. Un grand hôtel équipé en wifi, mais pas que… Saunas, jacuzzi et 2 piscines chauffées (1 intérieure et 1 extérieure), un salle de fitness et un salon de massage…. le top !!

Le soir, on part manger dans une brasserie du coin où je commence à tester les plats locaux et découvre (ou redécouvre) un plat au « Letcho », une sauce à base de tomate, et aux oeufs. Une impression de retomber en enfance car ma grand-mère faisait aussi un plat qui y ressemblait…. Puis, une petite ballade s’impose. On attend de la musique dans le parc où des gens boivent et dansent. C’est très festif. On continue la promenade jusqu’au Danube. Ce premier aperçu de la vie hongroise me plaît bien.

Le samedi matin, on part faire une visite de la ville en bus en un guide. On commence par le côté Pest avec un arrêt à la Place des héros, le Parlement, puis on passe du côté Buda avec un arrêt au palais royal, puis on continue à pied vers une église au toit très colorée menant au bastion des pêcheurs, on termine par une vue panoramique au Mont Gérard avant de nous laisser au centre ville de Pest.
Entre temps, il nous explique que nous sommes la veille du 1er mai, c’est pour cela que l’on croise beaucoup de monde avec des bouquets de fleurs. Les parents emmènent les bouquets au lycée où a étudié leur enfant, afin de faire une sorte d’adieu à l’école avant que celui-ci ne passe le Bac.
De là, nous filons aux Halles pour manger un morceau. Que des plats typiques, du genre saucisse qui pique et pomme de terre à l’huile… Dommage, j’avais plus faim pour le dessert que j’avais repéré : une sorte de pâte à churros étalé comme une pizza avec pleins de nutella.

On continue le tour de la ville dans l’après-midi en flânant dan les magasins et contemplant tous les monuments (le Parlement, l’opéra…). Le soir, on mange dans un restaurant gastronomique hongrois réputé entre autre pour sa musique tzigane… ses vins, ses plats… situé dans des caves classés. C’est le restaurant Matias Pince, que je vous conseille surtout pour diner en amoureux 😉

Le lendemain, dimanche, c’est férié et il pleut. On en profite pour se faire une grasse mat’, profiter des services (jacuzzi, piscine…) et bruncher à l’hôtel.  En fin de soirée, on se décide enfin à sortir pour aller aux bains de Széchenyi en passant par le 1er métro de la capitale. C’est un tout petit métro de 2 rames dont le quai est gardé par un homme très serviable qui vous aide à prendre votre ticket. On entre dans un autre siècle… Mais c’est très sympa.

En retournant vers l’hôtel, on passe dans un immense parc où la fête se termine (et oui le 1er mai est passé…). C’est l’heure de se restaurer et de retourner à l’hôtel. Une journée bien reposante comme on en avait besoin…

Le lundi matin, ça sent le retour, la valise est bouclée… On passe faire un dernier adieu à la piscine et on file acheter les souvenirs au centre ville. On rapporte des étoffes et des œufs décorés (en bois, en céramique ou en porcelaine) qui apportent bonheur et prospérité… (un peu comme nos cigales colorés en Provence.)

Ecrit par Sandrine

Passionnée par les voyages, le sport et mes chiens. J'écris aussi sur les livres et pleins d'autres trucs sympas. J'aime les sorties, les rencontres, bref la vie... et les talons. Je blogue aussi un peu sur blogosports.com Mon plus grand rêve est de faire le tour du monde.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *