La voiture électrique ou la vrai vie…

La voiture électrique ou la vrai vie…

Dans mon monde, avant de prendre le volant d’une voiture électrique, il y avait deux visions possible de cet engin à 4 roues. Dans le premier, c’est une sorte d’idéologie, une voiture futuriste avec un design particulier, un peu comme les voitures du cinquième élément (la référence date un peu, mais j’ai pas trouvé mieux) et dans le deuxième, c’est un véhicule que l’on confondrait aisément avec une voiture sans permis des années 90, genre boite de conserve et avec l’autonomie en moins… Encore bien loin de l’image de réelle et fameuse Prius hybride

Pourtant, quand Nissan et BuzzParadise m’ont invité à tester la Nissan Leaf, j’y suis allé. D’abord par curiosité d’en voir une en vrai et de me faire ma propre opinion.

En concession depuis septembre, la voiture est passé encore inaperçue en France avec moins d’une centaine de preneur alors qu’elle connait un certain succès au Japon et aux Etats-Unis.

En y réfléchissant, l’électrique a pas mal d’avantages : Aucune émission directe de Co², des économies sur le coût d’une charge (pour 100 km est estimé à 2€ contre 7 à 11€ pour le diesel et l’essence) et d’entretien (pas de multiples filtres…)…

Au niveau autonomie, la Nissan Leaf affiche 160 km d’autonomie. Elle se recharge en 8heures mais peut également se recharger en mode rapide à certaines bornes qui permettent de faire 80% du plein en 30 minutes.

Je n’ai aucune référence pour comparer la Nissan Leaf a une autre voiture électrique, mais j’ai été très agréablement surpris en l’apercevant. Elle séduira le plus grand nombre avec son look discret et sa taille confortable.

Même à l’intérieur, il y a de l’espace avec un coffre de 330 litres et ses 5 places. Le tableau de bord est complet avec un GPS indiquant les bornes de chargement à proximité, la radio, une prise USB, un indicateur d’autonomie…

Une application Iphone permet en plus de communiquer avec sa voiture comme mettre le chauffage avant le départ…

Au volant, j’ai eu un bref instant d’hésitation. Pas de pommeau de vitesse… Vais-je foncer dans le mur ?… Non, 5 secondes d’hésitation et c’est parti. Mais pourquoi toutes nos voitures n’ont pas des boites automatiques ? Du pur bonheur. J’accélère, je freine. La conduite est fluide, dynamique et silencieuse. Pas de bruit de moteur mais pas non plus de bruit lié à l’habitacle. Je peux faire du yoga en conduisant (lol).

Je pars dans les rues de Paris et sur le périphérique bien chargé à cet heure-ci. Mais no stress, l’indicateur d’autonomie remonte  à chaque freinage, la magie de l’électrique… Mais je n’ai pas fait que du freinage, je vous rassure. A 50 km/h comme à 80 (la limite de vitesse sur le périf), c’est presque trop facile à atteindre, je suis resté un oeil sur mon compteur qui avait tendance à monter… Mais c’est bien agréable et la voiture est équipée d’un régulateur de vitesse.

Vous l’aurez compris, j’ai été conquise par la Nissan Leaf qui correspond à l’usage que je fais habituellement de ma voiture… Elle est idéale pour les personnes ou les familles qui font donc des courts trajets, aller au travail, déposer les enfants à l’école, aller aux magasins, aller chez tante Hélène et qui en plus habitent une grande agglomération.

Le seul frein a cette belle découverte peut être le prix de 35900€ moins 5000€ de bonus écologique.

Reste à parier sur l’avenir et espérer que les entreprises d’électricité, comme EDF, se mettront au vert… pour avoir une voiture 100% écolo

Ecrit par Sandrine

Passionnée par les voyages, le sport et mes chiens. J'écris aussi sur les livres et pleins d'autres trucs sympas. J'aime les sorties, les rencontres, bref la vie... et les talons. Je blogue aussi un peu sur blogosports.com Mon plus grand rêve est de faire le tour du monde.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *