Les coulisses d’une interview

Les coulisses d’une interview

Hier, j’ai eu la chance d’interviewer et d’assister à une session acoustique de  Wallis Bird, une chanteuse irlandaise, qui sort un nouvel album et qui sera au Nouveau Casino de Paris mercredi. Mais avant de faire sa rencontre, il m’a fallu bien me préparer.

Etant novice en la matière et étant plutôt une grande timide, le rôle ne s’annonçait pas simple. D’autant que pour une première, je devais revoir mon anglais qui commence à dater. Mais l’album de Wallis Bird vaut vraiment le détour et j’étais très contente d’aller faire sa connaissance.

N’étant pas équipée pour le tournage d’une interview, ni d’une session acoustique, j’ai fait appel à un ancien collègue de travail ayant une société dans la production audiovisuelle et qui n’a pas hésité à me prêter le matériel (caméra et cameraman 🙂 ) pour l’occasion.

Comme je ne connaissais pas son parcours, avant que l’on me propose d’écouter son album (et que j’en tombe sous le charme), il a fallu que je recherche un peu et pour ça internet est fabuleux : Wikipédia, Google, Youtube… mais aussi Myspace, Twitter et Facebook sont des grands informateurs assez fiable, surtout lorsqu’il s’agit de jeunes artistes.

J’ai ensuite fait une liste de questions sur la création de son album, ses influences, mais aussi ce qu’elle aime dans la vie… bref, des sujets que j’aime aborder.

Une fois, la liste des questions choisie. J’ai rangée les questions dans un ordre cohérent, répétée et ôtée finalement celles qui revenaient souvent dans d’autres interviews et qui également me dérangeaient.

Le jour de l’interview, c’est ma voix qui est parti en vacances, un gros matous s’est installé dans ma gorge et impossible de l’en faire déloger… Mais là, don’t panic… Je suis partie pour un plan B. Ne pouvant presque pas parler plus de 2 secondes avec une voix quasi potable, je dis bien quasi potable (en fait beurkkkkk). Il  est donc impossible que ma voix passe au micro. J’ai alors édité une question par feuille, afin qu’elle puisse les lire en même temps que je les lui pose. Il n’était même pas sûr qu’elle puisse m’entendre jusqu’à la fin.

Au final, tout c’est bien passé, Wallis Bird a été adorable, et j’ai hâte de voir le résultat. J’ai encore plus la pression qu’avant le tournage…

Ecrit par Sandrine

Passionnée par les voyages, le sport et mes chiens. J'écris aussi sur les livres et pleins d'autres trucs sympas. J'aime les sorties, les rencontres, bref la vie... et les talons. Je blogue aussi un peu sur blogosports.com Mon plus grand rêve est de faire le tour du monde.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *