Le théâtre à Paris, les sorties du moment

Le théâtre à Paris, les sorties du moment

Vous cherchez une pièce à aller voir ? J’ai découvert 3 pièces de théâtre qui débarquent sur les planches à Paris. Moderne, drôle,  dramatique ou classique, vous trouverez votre bonheur, dans cette petite sélection.

Doris Darling au Théâtre du Petit Sait Martin

Je commence par mon coup de coeur. Une pièce moderne, drôle et colorée. « Doris Darling » est un drôle de personnage sarcastique. Dans le monde déluré du journalisme trash, Doris s’amuse à défaire les carrières d’acteurs en éditant des critiques sans ménagement. Mais, finira-t-elle par payer sa méchanceté ?
Cette comédie anglaise de Ben Elton avec Marianne Sergent, est à voir absolument au théâtre du petit Saint Martin. Les acteurs sont tous excellents. La fin est improbable mais bien ficelée. Un moment que vous n’êtes pas prêt d’oublier.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ZYE7RgnTYZ4[/youtube]

Synopsis : Doris Wallis est une langue de vipère de premier plan qui gagne sa vie en éreintant violemment les célébrités dans un magazine TV. Elle a tout l’attirail d’un bon journaliste people: un toy-boy à peine majeur occasionnellement dealer, une jolie assistante a priori pas insensible à ses charmes, la perspective d’avoir bientôt sa propre émission de télévision et pas l’ombre d’un scrupule dans sa garde-robe. Si elle a le moindre cadavre dans son placard, quelque part entre les stilettos et les menottes, le placard est solidement verrouillé. Ou du moins le croit-elle…

Volpone ou le renard au Théâtre de la Madeleine

Dans un tout autre registre, Volpone est sans hésitation mon deuxième choix. Cette pièce classique datant de 1606 est une comédie dramatique dépeignant sombrement l’attrait de l’argent et son pouvoir absurde.
Les personnages veillent jalousement à être l’unique héritier de Volpone. Ce dernier se joue de la situation, s’inventant des maladies qui pourraient le terrasser et les laissant croire à chacun qu’il sera son seul héritier, afin que ces vautours le servent aveuglément, ce qui mène à des situations burlesques empruntent d’humour noir.
Cette pièce revisité par Nicolas Briançon est un vrai régal. Le décor et la mise en scène sont très réussis. Bravo aux acteurs également 🙂

Synopsis : Volpone – célibataire riche sans héritier naturel – feint cyniquement d’être à l’article de la mort, ce qui a pour but d’attirer les prétendants à la succession. Le serviteur Mosca fait saliver l’avocat Voltore, le vieux gentilhomme Corbaccio, le jeune marchand Corvino devant la perspective de l’héritage. Corvino va jusqu’à offrir sa femme, Corbaccio déshérite son fils. Mais l’escroquerie ne demeurera pas impunie… Retrouvez Roland Bertin dans l’un des plus grands rôles du répertoire revisité par Nicolas Briançon avec une équipe prestigieuse de comédiens et danseurs réunis autour de lui!

Les menteurs au Théâtre de la Porte Saint Martin

Les menteurs est une comédie avec le duo Chevallier et Laspalès, dans un décor so british très beau. Ils jouent le rôle de deux policiers anglais (des bobbies) chargés d’annoncer une mauvaise nouvelle à deux personnes âgées un soir de Noël.
Des rôles taillés sur mesure pour les deux compères, tant leur tact et leur naïveté sont sources de quiproquos…
Ce n’est pas le cas des autres acteurs qui surjouent parfois, notamment le rôle de la mère punk cherchant ardemment un pédophile. Je me suis demandé mais pourquoi ? Pourquoi ce rôle ? Pourquoi cette histoire en parallèle qui n’apporte rien au schmilblick et qui est de mauvais goût ? Surtout lorsqu’on apprend la fin de cette histoire…
Bref, si vous aimez Chevallier et Laspallès, vous allez adorer ! Ils sont très bons.

Synopsis : Chargés d’annoncer une mauvaise nouvelle à deux personnes âgées au cœur fragile, deux braves « bobbies » appuient sur la sonnette d’un petit pavillon le soir de Noël… La maladresse des deux policiers n’égalant que leur absence de jugeote, l’affaire prend rapidement une tournure des plus burlesques. La vieille dame n’a plus toute sa tête, une voisine inquiétante terrorise son monde, un pasteur cache quelque chose, une jeune fille peut en cacher une autre, un chien aboie, puis… De coups de théâtre en quiproquos désopilants, on rit sans cesse jusqu’au dénouement le plus inattendu. Une nouvelle comédie incontournable à découvrir au Théâtre de la Porte Saint-Martin.

Ecrit par Sandrine

Passionnée par les voyages, le sport et mes chiens. J'écris aussi sur les livres et pleins d'autres trucs sympas. J'aime les sorties, les rencontres, bref la vie... et les talons. Je blogue aussi un peu sur blogosports.com Mon plus grand rêve est de faire le tour du monde.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *