Souvenir de mon tour de France à la voile

Souvenir de mon tour de France à la voile

Un jeudi après-midi, me voilà dans le train direction Dunkerque pour le prologue du Tour de France à la voile.

En cette période, où nous entendons plus parler du Tour de France vélo (qui arrive à son terme aujourd’hui). Se déroule sur nos côtes françaises, ce tour de France peu connu et surtout peu médiatisé.

Je me demande d’ailleurs pourquoi France 2 ne fait pas un petit crochet par cette compétition dans son émission de vélo qui ressemble parfois plus à une visite touristique qu’à une compétition sportive et qui a le don de m’assommer…

Bref, j’arrive à Dunkerque où je suis accueillie avec mes camarades de voyage, par l’équipe de Samsung pour une journée forte en émotion.

Après un bref passage à l’hôtel, nous allons dîner au restaurant gastronomique  l’estouffade situé sur le quai de la Citadelle.

restaurant l'estouffade à Dunkerque

Sortant sous une pluie battante, nous espérons que le lendemain sera plus clément pour profiter de ce prologue tant attendu.

Le lendemain, nous partons au port de Dunkerque où tous les stands sont dressés pour accueillir les curieux et passionnés. J’en profite pour prendre quelques sucreries et regarder les nouveaux modèles…

stand samsung Tour de France Voile 2013

Après un bref passage au stand Samsung pour attendre tout le monde, nous partons ensuite au winch. Le winch est un grand auvent aménagé pour accueillir les VIP et les membres des équipages.

Nous nous inscrivons pour monter chacun sur un bateau de course. Nous sommes tous impatients et certains sont un peu anxieux du mal de mer ou autres aléas. Il nous semble que nous partons à l’aventure… Surtout une fois équipé de nos combinaisons et gilets de sauvetage…

Equipement TDF voile

E05A8025 E05A8047

Les équipages arrivent sur le stand. Un animateur indique qui sera dans quel équipage et avec un écran explique les vents et les courants (espèces de petits traits en tous sens qui ne me semblent guère compréhensibles). Je suis donc accueilli par Benoît et je ferais le prologue sur le Normandie. C’est un équipage amateur, il y en a 4 sur le tour de France. C’est aussi l’équipe la plus jeune. Ils ont entre 19 et 23 ans (sans compter Benoît, le doyen du Normandie) et partent pour la première fois ensemble dans cette aventure.

Benoît m’explique qu’ils ont eu du mal à trouver des sponsors et qu’il y a quelques jours encore, ils n’étaient pas sûr de pouvoir participer. Le voilier a été acheté, ils ont pu commencer à le sortir il y a un mois à peine. « Tu as fait une très bonne affaire il paraît ! » lance jalousement un concurrent à Benoît d’un air ironique.  Oui, il lui a fallu être motivé et sortir toutes ses ressources pour arriver à ce projet et vivre cette passion avec ces jeunes.

Benoît m’emmène au stand où ils valident leur équipage. Il m’explique que ça sert à connaître le poids des équipes afin que l’équipage ne soit pas plus léger par beau temps et plus lourd par temps mauvais. Ça créerait des avantages…

Puis nous rejoignons le bateau. Ils sont en train de le nettoyer. Puis je m’installe à la poupe (arrière) du bateau. C’est là où je les gênerai le moins… Eux, prennent leur poste, le skippeur tient la barre, c’est tout ce que j’ai retenu 🙂 A mes côtés, il y a surtout celui qui tient la grande voile et crie lorsqu’il l’envoie d’un côté ou d’un autre pour que l’équipe évite de se faire assommer et Benoît qui leur indique les réglages à faire.

Pour sortir du port de Dunkerque, il faut passer un barrage car ici, il y a des marées. Mais, le port de Dunkerque est le seul à ne pas suivre ce flux. Du coup, la sortie en mer est un peu longue. Les premiers bateaux arrivés s’accostent sur les côtés et les autres se tiennent à leurs concurrents qui ne sont pas vraiment contents de voir un autre bateau de si près…

Enfin, le départ est lancé. Nous partons pour 3h de navigation, d’aller-retour en aller-retour. L’équipage qui ne se connait pas vraiment, prend ses marques. Je passe de gauche à droite, de bâbord à tribord, m’accrochant comme je peux lorsque le bateau est quasi à la verticale et essayant de ne pas marcher sur Benoît qui parfois change de place. d’avant en arrière pour donner ses instructions.

TOUR DE FRANCE A LA VOILE 2013

 

TOUR DE FRANCE A LA VOILE 2013

 

Dans les moments plus calme, celui qui s’occupe de déplacer la grande voile m’explique la stratégie de l’équipe suivant le vent, le courant et les concurrents. Il fait une école d’ingénieur en sport-étude avec son ami (le barreur) et passe 3 jours par semaine (vendredi et week-end) à faire de la voile. Ils ont déjà fait des « régates » mais c’est leur premier tour de France. Il m’explique leur parcours qui passe par les Pays-Bas, à Breskens, et dans huit autres villes françaises : Dieppe, Deauville,  Brest, Lorient, Saint Gilles Croix de Vie, Roses, Gruissa et la Seyne-sur-mer. A chaque port, une épreuve technique les attend. La compétition va être rude face aux pros (8 équipages en compétition) avec notamment Groupama 34 qui gagne ce prologue, Courrier Dunkerque… et 4 équipes amateurs dont le Normandie.

tour de france voile 2013

 

Au final de ce prologue, nous terminons dixième. « Pas trop mal » me dit-il un peu déçu,  » nous avons fait un très mauvais départ, il faudra corriger ça… ». Il redoute un peu le temps prévu, la pluie, le meilleur ennemi du moral de marin.

Arrivée au port, je les quitte avec regret car j’aurais bien encore partager un moment avec eux. Mais, leur camion est en panne et ils doivent encore le réparer…

Depuis, je suis assidûment leur classement. Ils restent premier au classement amateur et neuvième au classement général. Bravo !

Le tour se terminera le 28 juillet, alors venez les encourager !

Ecrit par Sandrine

Passionnée par les voyages, le sport et mes chiens. J'écris aussi sur les livres et pleins d'autres trucs sympas. J'aime les sorties, les rencontres, bref la vie... et les talons. Je blogue aussi un peu sur blogosports.com Mon plus grand rêve est de faire le tour du monde.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *