Faire un safari en Afrique du Sud

Faire un safari en Afrique du Sud

J’en ai rêvé et ce jour est arrivé. Je ne suis pas prête d’oublier cette expérience. Voir des animaux dans leur milieu naturel, en pleine nature, libre et si proche. Même Ludo qui n’est pas passionné d’animaux comme moi, est parti de ce week-end en safari avec des étoiles plein les yeux.

L’arrivée

Partis de Port Elizabeth, nous quittons ces paysages de station balnéaire pour arriver à l’aéroport de Nelspruit. Dans la région de Mpumalanga, nous changeons de paysage. Les routes sont un peu moins entretenues, les populations sont plus pauvres, la différence se fait sentir autant dans le paysage que par le mode de vie.

Mpumalanga

L’aéroport de Nelspruit est très joli. Le toit en paille, la structure en bois et la statue de rhinocéros qui nous accueille, nous met déjà dans l’ambiance de notre prochaine aventure.

Aeroport de Nelspruit

 

Nous avons hâte de récupérer notre petite voiture de location.

Oh surprise, notre voiture est rouge et manque de pêche (version Fast and Furious mais sans le fast). Pourvu que les éléphants ne soient pas attirés par le rouge comme les taureaux…

Le safari

Nous sommes en Afrique du Sud. Nous aurions pu aller au Parc Kruger, le parc le plus grand et le plus connu. Mais notre côté aventureux, nous a fait choisir une réserve limitrophe plus petite et moins connue : le parc de Sabi Sand et un de ses jolies lodges, le Umkumbe.

L’entrée dans le parc de Sabi Sand n’est à priori pas très rassurante, une seule piste pas très pratique si nous croisons une autre voiture (et ça arrive) sur un chemin sableux où l’on peut s’embourber. Mais Ludo mon super conducteur et super GPS qui ne se trompe jamais est au point comme toujours. Nous arrivons sans encombre en ayant croisé sur notre trajet des troupeaux d’impalas et de gnous. Nous avons déjà les yeux d’enfants grands ouverts et nous émerveillons de cette proximité avec la nature.

troupeaux de gnous troupeaux d'impalas

(Je parlerais de nos hébergements en Afrique du sud dans un autre article pour les récapituler. Que des petits bijoux que nous recommandons ++)

Nous ne savons pas encore ce qui nous attend pendant ce séjour, mais nous allons en prendre plein les yeux. Deux jours de pur émerveillement. Alors que nos compagnons de safaris (une famille hollandaise arrivée la veille), nous explique qu’ils n’ont rien vu lors de leur première journée… Il ne nous rassurent pas, mais nous sommes préparés. Peu importe ce que l’on verra, nous profiterons ça c’est sûr….C’est dans cet esprit que nous y sommes allés. Nous voulions voir, mais en seulement deux jours le risque d’être déçu est assez grand. Mais nous n’avons pas eu le temps de souffler que le Big Five s’offrait à nous. Des chanceux !

Le Big Five, ce sont les cinq mammifères africains à tenter d’observer : éléphants, rhinocéros, buffles, léopard et lion. Attention de ne pas succomber à la tentation de vouloir adopter ces animaux trop trop mimis !! (frôlant le supplément bagage pour embarquer un animal local^^)

Les safaris ont lieu deux fois par jour, le matin très tôt, il faut se lever à 5h du matin et l’après midi après 16h. La raison est simple, les animaux sortent de leur tanière pour manger aux heures les plus fraîches de la journée. Nous nous arrêtons pour prendre un café ou l’apéro (suivant l’heure) en pleine brousse, un vrai régal de déjeuner en observant un troupeau de girafes, en rigolant d’un drôle d’oiseau….

safari pause apéritif safari pause déjeuner

Les oiseaux

Je ne suis pas très « oiseaux« . Ce sont généralement des animaux qui ne me passionnent pas. Je les trouve commun et sans grand intérêt au quotidien. Pourtant dans le contexte d’un safari, je me suis amusée à les repérer, à les prendre en photos et à les écouter.

Les oiseaux d’Afrique du Sud ont quelques choses de curieux, des chants différents de ceux que nous connaissons. Une vrai découverte !

Les éléphants

Durant notre safari, nous allons croiser à plusieurs reprises cette famille d’éléphant qui vient régulièrement passer aux abords de la rivière qui longe notre lodge.

elephant pres du lodge - sabi sand - safari afrique du sud

Un pur bonheur, de voir cette famille au grand complet avec de jeunes éléphanteaux. C’est très drôle de voir le plus jeune marcher d’un pas mal assuré, étirer curieusement sa trompe vers nous, courir auprès de ses parents en tentant d’imiter les plus grands.

Nous avons aussi croisé des éléphants seuls, écartés de la troupe à cause de leur comportement (nous dit-on et histoire de nous rassurer, de nous rappeler le danger de les voir de si près). Tous sont curieux de nous voir, comme nous. Celui-ci (dans la vidéo) n’a pas l’air plus rassuré que nous, mais s’approche pourtant. Alors que l’ambiance du 4×4 est plutôt enjoué, à ce moment là, plus personne ne bouge et ne dit mot. Quand l’animal repart on se sent de suite mieux, tout le monde souffle enfin. C’est un moment impressionnant.

Les Rhinocéros

Dans le big five, il y a aussi les rhinocéros à ne pas manquer. Nous avons observé une famille avec deux jeunes rhinocéros dont un vraiment jeune.

La mère surveille, les jeunes jouent et testent leur force. Je ne vais pas le dire à chaque fois, mais ces moments passent trop vite tellement c’est génial.

Les buffles

Les buffles sont les animaux les plus dangereux du big five. Cela paraît invraisemblable car il paraissent calme, mais c’est ce qui fait leur dangerosité. Ils ne préviennent pas lorsqu’ils attaquent.

Heureusement, nous nous sommes approchés sans encombre.

Le léopard

Le léopard fait parti des animaux du big five les plus difficile à voir. Ils se perchent dans les arbres et se font vraiment invisible dans la savane. Nous n’avons pas eu l’occasion de voir de léopards adultes, mais grâce à nos rangers, nous avons pu voir un bébé léopard.

Il attendait ses parents partis chasser en pleine nuit. Perso, j’étais parcouru de deux sentiments. La bonheur de le voir et la peur de le faire repérer par un prédateur. C’est le risque lorsqu’on l’éclaire un peu trop longtemps à la lampe. Nous ne pouvons pas rester trop longtemps, on risque aussi de lui faire peur et qu’il se perde sans que ses parents ne puissent le retrouver.

Heureusement, nous avons eu des nouvelles plus tard et il a bien grandi, merci Facebook 🙂

Les lions

Le dernier du big five a découvrir. Le lion. Nous avons eu beaucoup de chance de le voir, car normalement, il ne s’aventure pas souvent dans la réserve où nous étions.

Nous les avons vu d’ailleurs à la limite de la réserve. Prêts à chasser, le mâle attend de voir les lionnes repérer leur proie et partir au galop.

Les lions, difficile à voir, attirent plusieurs voitures. Nous ne sommes donc pas les seuls à profiter de ce moment impressionnant.

Impala et autre kudu, hyène, phacochère, gnou, girafe et zèbre… et autres petits animaux

Dans le moment incroyable d’un safari, il n’y a pas que la rencontre avec les animaux du big five qui nous remplisse de bonheur. Croiser une hyène sur le chemin, partager un repas avec des girafes et les regarder se frotter le cou pour semble-t-il déterminer leur supériorité et non comme une étreinte amoureuse, repérer une tortue ou une grenouille dans une flaque, observer un kudu, les zèbres… font aussi parti du bonheur d’un safari.

Safari à pied

Nous avons testé aussi le safari à pied. Nous partons avec notre guide fusil à l’épaule aux alentours du lodge. On ne s’éloigne pas pour des raisons de sécurité et de temps. Le départ se fait en journée. Le risque de croiser des animaux « dangereux » est moins élevé et le but n’est bien sûr de ne pas nous mettre en danger inutilement ni de tirer sur ces beautés de la nature.

safari à pied - umkumbe lodge sabi sand

Tous en ligne, l’un derrière l’autre, nous marchons à la recherche de traces. C’est intéressant à faire mais ce n’est pas le plus fun. Le danger étant une préoccupation prioritaire de notre ranger forcément la tension est plus palpable.

Fin du safari

Le safari, c’est déjà fini. Comment ne pas partir le ventre noué de cette fabuleuse expérience. Deux jours qui seront gravés dans nos mémoires grâce à l’équipe du lodge et à ces moments partagés. En rebroussant chemin vers notre prochaine destination, nous retrouvons notre famille d’éléphant qui passe derrière notre voiture rouge. Comme un au revoir…

fin du safari afrique du sud réserve de sabi sand unkumbe lodge fin du safari sabi sand afrique du sud

Ecrit par Sandrine

Passionnée par les voyages, le sport et mes chiens. J'écris aussi sur les livres et pleins d'autres trucs sympas. J'aime les sorties, les rencontres, bref la vie... et les talons. Je blogue aussi un peu sur blogosports.com Mon plus grand rêve est de faire le tour du monde.

1 commentaire

  1. Pingback: Promenade le long de la Blyde River Canyon - Ça sent l'été !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *